TROPISME
C'est fermé04 67 04 08 10

mercredi 02 octobre de 14h30 à 19h00

La ville réversible

Tropisme académie : penser la ville

Qui aurait pu croire en 1912 lors de la création de la caserne Lepic à Montpellier qu’une centaine d’années plus tard certains de ces bâtiment seraient réemployés pour accueillir les lieux de vie, de travail et de culture qui constituent la Cité Créative? S’il est entendu qu’un bâtiment peut avoir plusieurs vies, l’effort est souvent démesuré pour y parvenir, tant l’architecture est le plus souvent contrainte par sa programmation initiale et sa reconversion

progressivement complexifiée par la multiplication des normes. Pour Milan Kundera, “notre société est coincée sur la mince passerelle du présent”. Or, « penser réversible », c’est se projeter dans le futur, anticiper les nouveaux usages de demain et penser l’évolution d’un édifice avant même sa construction, pour alléger au maximum les adaptations et leur coût, lors de sa transformation.

 


 

14h30 : Table ronde 

Cité créative : Du militaire aux industries créatives et culturelles, une logique du réemploi

Avec Christophe Perez (SERM/SA3M), Renata Aviani (Architecte), François Percheron (architecte) et un futur habitant du quartier, membre du projet d’habitat participatif Lepic & Coll & Calm

Une halle de mécanique de tanks accueuillant au quotidien plus de 200 entrepreneurs créatifs et un public nombreux. Une place d'arme transformée en campus dédié aux nouvelles images. Des ateliers aménagés en maison de la radio et des métiers du son... La Cité Créative ne va cesser d'évoluer dans les 10 années à venir pour donner une deuxième vie à tout un quartier construit il y a plus d'un siècle pour et par les militaires. Quelles contraintes une telle réhabilitation pose? Comment transformer sans effacer? Comment composer avec l'ancien tout en pensant aujourd'hui les usages de demain ?...

 

16h00 : Table ronde

Urbanisme réversible, outil d’aménagement durable du territoire?

Avec Carmen Santana (architecte / urbaniste - Archikubik), Anne Durand (architecte/urbaniste) et Francis Pisani (journaliste, écrivain et documentariste)

Le thème de cette journée consacrée à la ville réversible est partie d'un exemple : le nouveau parking Saint Roch qui jouxte la gare à Montpellier. Dessiné par Carmen Santana, ce parking intègre dans sa conception l'idée que dans une vingtaine d'années le parc automobile sera plus réduit et que de tels parkings n'auront plus lieu d'être. Moins de voiture, donc de la surface disponible à terme dans ce parking qui pourrait accueillir par exemple des logements... Nous avons aujourd'hui les outils et l'ingénieurie nous permettant d'anticiper une partie des grandes mutations de demain. Comment construire aujourd'hui en anticipant les changements de demain?

 

18h00 : Rencontre/inspiration

Vers une architecture plus collective et écologique
par Julien Choppin, architecte, cofondateur du collectif Encore Heureux - commissaire du Pavillon français de la Biennale de Venise 2018

Pour paraphraser leur propre présentation, Encore heureux est un collectif d'architectes qui, au travers d’un enthousiasme critique, imaginent des conditions et créent des situations pour habiter la complexité du monde. Engagés dans une approche sensible de l'architecture, ils font de chaque projet une aventure singulière, mettant l'usager au centre de la réflexion.

 

EN CONTINU :  Ateliers participatifs

Anticiper les usages de demain
Dispositif Nacelles par Com1possible - spécialiste de la concertation citoyenne et de l’intelligence collective

 


 

Entrée libre

esma AIRDIE lesscop Illusion&Macadam
La Halle Tropisme est portée par la coopérative Illusion&macadam - Mentions légales

LES HORAIRES DU CAFÉ TROPISME

Lundi › Mercredi - 9H30 › 20H

Jeudi › Vendredi - 9h30 › 1H

Samedi - 14H › 1H 

Dimanche - 11h › 18h

 

 

Réservation conseillée le midi,

uniquement par téléphone

04 67 04 08 10

Contacter le café
cafe@tropisme.coop

 

Privatisation

 

Inscription à la newsletter

 

 

Plus d'infos